Maroc


L’agriculture au Maroc est un secteur économique important du pays, avec 41 % de la population vivant de ce secteur. Le PIB agricole représente 16,5% du PIB national. La surface agricole utile (SAU) est estimée à environ 9 500 000 hectares (l’équivalent de 3,11 fois la surface d’un pays comme la Belgique). Les principales productions agricoles du pays sont constituées par les céréales (le blé, l’orge et le maïs), la betterave à sucre, la canne a sucre, les agrumes (oranges, clémentines, etc.), le raisin, les légumes, les tomates, les olives, le chanvre et l’élevage.

La première zone de production de primeurs du pays est la plaine du Souss qui produit 685 000 tonnes de légumes, dont 95 % de l’exportation nationale des tomates, ainsi que 660 000 tonnes d’agrumiculture, dont la moitié pour l’exportation. Les céréales figurent comme étant la principale culture agricole du Maroc. La production céréalière fait vivre une grande partie de la population rurale du pays, mais malgré les progrès de l’irrigation dans le centre et le sud du pays, les céréales restent dépendantes d’une bonne pluviométrie, leurs volumes de production peuvent d’une année à une autre varier du simple au triple (de 30 000 000 à 100 000 000 quintaux) en fonction des conditions climatiques. Un secteur d’exploitation moderne concentré sur la côte atlantique et le centre du pays coexiste avec une agriculture de subsistance, qui permettait une relative sécurité alimentaire.

Mais la production céréalière en particulier et la production agricole générale restent très dépendantes des conditions et des aléas climatiques que rencontre le pays. Grâce à la construction de nombreux barrages et à la mise en valeur d’importantes zones irriguées, le secteur des fruits et légumes est celui qui offre à long terme les plus grandes possibilités d’évolutions. Ce secteur a permis le développement d’une production arboricole performante (agrumes, pommes, nectarines, etc.) qui offre de nombreux avantages.

En 2010, le « Plan Maroc Vert » s’est vu alloué un budget de 3 milliards de Dirham (2,7 millions €). De nombreux plans d’aide au développement ont été mis en place, par exemple en favorisant l’irrigation au goutte à goutte, en subventionnant la mécanisation, ou en aidant l’utilisation d’intrants certifiés. Les hauts plateaux de l’Atlas sont caractérisés une agriculture principalement arboricole (pommiers, poiriers, etc…), avec près de 6950 ha dont 6120 ha productifs. La mise en place de marchés de gros restructurés, dont l’Agropolis de Meknès, donne toute l’ampleur de la volonté de tirer profit de l’agriculture locale.

L’industrie agroalimentaire est le 1° secteur industriel du pays. Elle représente 4,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans l’économie marocaine, soit 30 % de la valeur ajoutée. Le Maroc compte 2000 entreprises opérant dans ce secteur, regroupant près du tiers des emplois permanents du secteur industriel.

Voir le texte

Le petit plus du pays

Filières concernées

Découverte Générale

Le Sud Marocain

8 JOURS / 7 NUITS

Découverte de la dynamique plaine du Souss où se situe une importante activité agricole à la pointe. Vous découvrirez des productions de maraîchage, d'arboriculture, et d'élevage ainsi qu'une production endémique, l'argan !


Demande de devis gratuit VOUS AVEZ UN PROJET, PARLONS-EN : 01 45 46 89 78



Maroc