Slovénie


La Slovénie est indépendante depuis 1991, suite à l’effondrement de la Yougoslavie. L’économie slovène se caractérise par l’élevage, l’exploitation forestière et le tourisme en particulier dans le nord-ouest. Le sous-sol possède du plomb et du zinc. Plus à l’est, le relief s’abaisse, et c’est dans cette région que les industries sont les plus développées (aluminium, métallurgie, construction mécanique, charbon, centrale thermique, textile). La capitale, Ljubljana, vit surtout du secteur tertiaire. Vers le sud, le haut Karst est largement boisé avec une agriculture peu développée.

L’agriculture slovène représente environ 3,1% du PIB et 5,5% de l’emploi. Au cours de la période qui a précédé l’indépendance, plus de 90% de la SAU était aux mains de petits agriculteurs indépendants et seuls quelques 8% étaient occupés par des exploitations « appartenant à la collectivité », que l’on appelle aujourd’hui « entreprises agricoles ».

A l’indépendance, le principal objectif de la réforme agricole a été d’encourager le développement d’exploitations agricoles ayant une dimension économique viable dans un contexte de développement durable. Sur le total de 2,0 millions d’hectares que compte la Slovénie, plus de la moitié est couverte de forêts, et près de 40% sont utilisés pour l’agriculture. Il existe une grande diversité de production agricole : élevages laitiers, allaitants, volailles, fruits, légumes et céréales… Sur l’ensemble de la superficie agricole, plus de 60% sont constitués de pâturages permanents et 30% environ de terres arables dont la moitié est plantée en céréales, maïs et blé principalement.

Il existe plus de 8 500 exploitations familiales disposant de plus de 10 hectares qui cultivent environ 30% des terres agricoles. On compte environ 75 000 éleveurs en Slovénie dont 35% environ comptent plus de 10 Unités de Gros Bétail. Les trois quarts des éleveurs slovènes ont moins de 10 têtes de bétail, ces exploitations élevant un tiers de l’ensemble des bovins. La production laitière est importante. Dans le secteur porcin, près d’un millier d’éleveurs ont plus de 100 porcs tandis que huit grandes exploitations porcines totalisent 40% du nombre d’animaux. Les deux tiers de la production de volailles sont concentrés dans 23 « entreprises agricoles » qui coordonnent également la production des exploitations familiales. La Slovénie reste un pays importateur de denrées agricoles aujourd’hui avec de petites structures agricoles face aux grosses « entreprises agricoles ».

La Slovénie est également un pays viticole. Environ 800 000 à 900 000 hectolitres de vin sont produits par an, pour une superficie de vignoble de 21 500 hectares. Le vin blanc représente environ 75 % de la production. En raison de la forte consommation de vin en Slovénie, 30 % de la production n’a que le statut de vin de table (namizno vino) mais la plus grande partie de la production viticole peut postuler à la classification de vin de qualité (vrhunsko). Un nombre croissant de producteurs a choisi cette voie et leurs vins sont du niveau de ceux de l’Europe de l’Ouest.

Voir le texte

Le petit plus du pays

Filières concernées

Découverte Générale

Découverte agricole en Slovénie

5 JOURS / 4 NUITS

La Slovénie est un concentré de paysages : des massifs alpins escarpés aux grottes karstiques, des collines aux plaines interminables. Tant de diversité dans un si petit pays. Vous découvrirez les nombreuses facettes de l’agriculture de la Slovénie lors de ce voyage d’étude.


Demande de devis gratuit VOUS AVEZ UN PROJET, PARLONS-EN : 01 45 46 89 78



Slovénie